L’humidité dans la maison et travaux d’étanchéité

L’humidité dans la maison et travaux d’étanchéité

Demande de devis

Le demande de devis est Gratuite.
  • Téléphone local de France. Exemple: 0656525252
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Dans le cadre de l’utilisation du Site, les Utilisateurs consentent expressément à être contactés par Etanchéité Traitement Humidité ou VosDevis, ou encore par l’un des partenaires suivants : Habitat Presto, Maison.fr, Renovation Man, Hello Artisan, Yes Travaux par téléphone, courrier électronique ou sms.
Conformément au Code de la Consommation, les Utilisateurs disposent d’un droit d’opposition au démarchage téléphonique en s’inscrivant gratuitement sur la liste d’opposition Bloctel. Si les Utilisateurs ne souhaitent plus être contactés par Etanchéité Traitement Humidité ou Vos-devis, ou encore par l’un de ses partenaires, les Utilisateurs peuvent leur indiquer directement, ou en informer Vos-devis, via la page Contact afin que Vos-devis transmette leur demande aux partenaires concernés.

Aperçu autour de l’hygrométrie de l’habitat
Comment et pourquoi identifier les causes d’humidité  ?
Le tarif pour le traitement de l’humidité en fonction du cas
Comment se prévenir de l’humidité ?

 

Aperçu autour de l’hygrométrie de l’habitat

L’humidité dans la maison et travaux d’étanchéité

Pour conserver un air ambiant sain dans votre logement, il est indispensable d’agir rapidement en cas de problème d’humidité : apparition d’un point d’humidité, fuite dans le toit ou une canalisation, remontée capillaire… Mais comment ? déterminer le budget des travaux ? l’entreprise Etanchéité Humidité vous apporte les informations, conseils et artisan pour lutter contre ce phénomène.

Il est essentiel de prendre soin de l’humidité dans votre maison. Le taux d’humidité idéal se situe entre 42 et 72 % :

  • en dessous, l’air ambiant sera sec, entraînant des sensations d’irritation et de sécheresse ;
  • au-delà, l’air ambiant sera humide, favorisant le développement de moisissures.

Les conséquences d’un manque d’humidité peuvent impacter votre bâtiment, mais aussi votre santé : difficultés respiratoires, asthme, allergies, ou tout autre maladie. En cas d’excès d’humidité, il peut être tentant d’agir sur les conséquences : nettoyer la moisissure, repeindre le mur, installer un déshumidificateur… Mais il faut aussi agir directement sur les causes, et vite ! En effet, les murs absorbent beaucoup d’eau et peuvent mettre des années pour se sécher.

 

Comment et pourquoi identifier les causes d’humidité  ?

Il existe plusieurs causes possibles à la présence d’humidité dans une maison :

  • La condensation due à une ventilation insuffisante : si vous constatez la présence de buée sur vos fenêtres en hiver, d’humidité sur vos murs avec des moisissures ou même des champignons comme la pourriture sèche, c’est probablement dû à la condensation. Celle-ci est généralement observée dans la salle de bain ou la cuisine, pièces où il y a très souvent de la vapeur d’eau. Pour résoudre ce problème, il est nécessaire d’améliorer la ventilation de la pièce concernée, par exemple via un déshumidificateur. Il peut également être intéressant d’améliorer l’isolation du logement ;
  • Les remontées capillaires : dans cette situation où l’humidité remonte par le sol, on observe souvent des taches blanches sur les murs, il s’agit de salpêtre. De la pourriture sèche peut également apparaître, et le sol est souvent endommagé. Ce souci se retrouve généralement dans les caves et les sous-sols. Pour y remédier, il est nécessaire d’injecter de la résine dans le mur à l’intérieur, et de drainer et d’assécher les murs à l’extérieur, voire un traitement anti-salpêtre supplémentaire ;
  • Les fuites ou infiltrations locales ou diffuses : c’est un souci que l’on constate généralement sur les plafonds et les murs après un jour de pluie, des fuites apparaissent temporairement. Comme solution, rien de plus utile que de réparer les fissures s’il y en a, et de traiter les murs trop poreux avec un traitement hydrofuge ou la pose d’un revêtement étanche.

 

Le tarif pour le traitement de l’humidité en fonction du cas

Type d’humidité Traitement Prix (HTVA)
Remontées capillaires Injection des murs à partir de 100 €/m
Saignée dans les murs entre 100 et 150 €/m
Infiltration d’eau Traitement hydrofuge entre 10 et 15 €/m²
Rénover la façade 100 à 140 €/m²
Condensation Appareil de ventilation à partir de 25 €
Installer une VMC à partir de 1 700 €
Fuite Détection de fuite 300 à 500 €
Humidité dans la cave Cuvelage 50 à 100 €/m²
Drainage 3 000 à 10 000 €

 

Comment se prévenir de l’humidité ?

1. Aérez et ventilez vos pièces
Une bonne ventilation est la première règle à suivre pour lutter efficacement contre l’humidité. Chaque pièce doit être aérée au moins 5 à 10 minutes par jour. Cette action permet à la fois de renouveler l’air et d’évacuer l’excès d’humidité.

L’humidité est particulièrement présente dans la salle de bain et la cuisine. Il est donc conseillé d’augmenter le temps d’aération de ces lieux et d’ouvrir les fenêtres, d’allumer votre hotte lorsque vous cuisinez et votre ventilation dans la salle de bain si elle n’est pas permanente. La meilleure solution est d’installer un système de ventilation permanent dans la salle de bain et une hotte aspirante efficace dans la cuisine. Vous pouvez également installer et utiliser vos fenêtres ou ouvertures opposées dans ces pièces particulièrement exposées à l’humidité.

2. Réduire la production d’humidité
Il existe plusieurs moyens de limiter la production d’humidité dans votre logement. Lorsque vous cuisinez, pensez à faire fonctionner la hotte. Après le bain ou la douche, n’oubliez pas d’essuyer le sol, les murs et les parois. Vous pouvez également ouvrir une fenêtre si l’air est sec à l’extérieur. Si vous disposez d’un système de ventilation électrique, laissez-le toujours en marche. Son extinction augmente la condensation et contribue à l’installation de l’humidité.

Le séchage du linge
Après le lavage, le linge est une source abondante d’humidité. L’eau qu’il contient s’évapore et s’incruste dans les murs. Il est conseillé de le faire sécher dans un endroit bien ventilé. Par beau temps, pensez à le faire sécher à l’extérieur de la maison si vous disposez d’un balcon, d’une cour ou d’un jardin.

Libérez les bouches d’aération
Certains habitats sont équipés de bouches d’aération pour lutter contre l’humidité. Si votre maison en est équipée, veillez à ce qu’elles ne soient pas obstruées afin de ne pas gêner l’évacuation de l’air. Les constructions contemporaines sont équipées de plusieurs dispositifs d’isolation destinés à éviter les déperditions de chaleur. Cependant, l’excès d’isolation peut être une source d’humidité. N’hésitez pas à nous demander conseil pour une meilleure circulation de l’air et une meilleure ventilation de votre habitation.

3. Ne pas régler le chauffage trop bas
Le chauffage a un effet important sur l’humidité de l’air. Un chauffage trop faible pendant la nuit favorise l’humidité dans les fenêtres et les murs extérieurs. Pour lutter contre l’humidité, la ventilation ne suffit pas. Les pièces doivent être suffisamment chauffées, en maintenant une température minimale de 15°C pendant la nuit.

Le marché offre actuellement une large gamme de radiateurs design qui allient qualité esthétique et performance énergétique. Ces appareils peuvent être associés à un plancher chauffant pour mieux lutter contre l’humidité.

4. Laissez de l’espace entre vos murs et vos meubles
Les meubles installés contre les murs ont un effet isolant. La température derrière le meuble est inférieure à la température ambiante de la pièce. Avec le temps, les impacts de la condensation apparaissent sur le mur. Veillez donc à maintenir une certaine distance entre vos meubles et vos murs. En plaçant les meubles à quelques centimètres du mur, vous favoriserez la circulation de l’air et protégerez les murs de l’humidité. L’écart minimum recommandé est de 10 cm afin que le flux d’air puisse s’infiltrer correctement.

etancheitehumidite